Un répulsif naturel pour les félidés

20 September 2021 – News

Un répulsif naturel pour les félidés

Les félidés présentent une réponse comportementale typique associée au reniflement de plantes spécifiques, telles que l’herbe à chat et la vigne argentée. Cette réaction est bien connue et comprend le fait de lécher et de mâcher les plantes, de se frotter le visage et la tête contre les plantes et de se retourner sur le sol. Cependant, le mécanisme neurophysiologique et la fonction biologique associés sont encore incertains – le but de cette étude était de les découvrir.

Les deux plantes contiennent des composés iridoïdes bioactifs. Il est connu que l’herbe à chat contient de la népétalactone et, selon les auteurs, le népétalactol est le principal composant de la vigne argentée qui provoque ce comportement.

Dans cette enquête, diverses études ont été réalisées pour évaluer la réponse des félidés aux iridoïdes bioactifs. Des chats de laboratoire et des chats sauvages en liberté ont été utilisés. Par rapport au placebo, les chats qui répondent généralement à ces plantes (répondeurs positifs) se sont révélés plus susceptibles de se frotter le visage et de se rouler vers le papier filtre imprégné de népétalactol que vers le papier témoin. Lors de l’évaluation de la réponse à différents iridoïdes bioactifs, le népétalactol (vigne argentée) et le népétalactone (herbe à chat) ont induit des réactions plus prolongées que les autres iridoïdes.

Il a également été démontré que le système µ-opioïde est impliqué dans l’induction de la réponse comportementale féline : non seulement le népétalactol augmente les taux plasmatiques de µ-endorphine chez les chats, mais aussi l’inhibition pharmacologique des récepteurs µ-opioïdes supprime la réponse de frottement classique. De plus, les auteurs suggèrent que les chats pourraient avoir acquis des récepteurs olfactifs spécifiques qui détectent le népétalactol et d’autres iridoïdes émis par certaines plantes avec une sensibilité élevée.

Une autre conclusion intéressante était que la réponse de frottement et de roulement contre les feuilles de vigne argentées permet le transfert de népétalactol sur le visage et la fourrure du chat, fonctionnant comme un répulsif contre A. albopictus (une espèce de moustique). En tant que tel, le népetalactol peut être un nouveau candidat répulsif naturel pour aider à réduire les problèmes de moustiques dans la société humaine.

Uenoyama, R., Miyazaki, T., Hurst, J. L., Beynon, R. J., Adachi, M., Murooka, T., Onoda, I., Miyazawa, Y., Katayama, R., Yamashita, T., Kaneko, S., Nishikawa, T., & Miyazaki, M. (2021). The characteristic response of domestic cats to plant iridoids allows them to gain chemical defense against mosquitoes. Science advances, 7(4), eabd9135. https://doi.org/10.1126/sciadv.abd9135