Règlement à la prise de rendez-vous dans les cliniques vétérinaires

7 December 2020 – News

La pandémie est venue avec de nouveaux protocoles de nettoyage et de distanciation sociale qui ont limité le nombre de personnes dans divers endroits fermés, y compris les cliniques vétérinaires. De plus, certaines cliniques ont vu des licenciements, des employés démissionner ou des collègues infectés par le COVID-19.
Le flux de travail dans diverses cliniques et hôpitaux américains a été fou et une explication possible à cela n’est pas seulement l’augmentation du nombre d’animaux de compagnie adoptés pendant le confinement, mais aussi le fait que davantage de personnes travaillent à domicile. Travailler à domicile signifie plus de temps pour planifier les rendez-vous et permet aux gens de remarquer plus facilement les changements de comportement.
Pour gérer les rendez-vous non honorés et avoir un agenda organisé pouvant s’adapter à tous les rendez-vous demandés, certaines cliniques ont commencé à facturer les rendez-vous de certains clients à l’avance. Dans la plupart des cas, les clients peuvent annuler le rendez-vous (et recevoir le remboursement total) s’ils en ont informé le cabinet 24 ou 48 heures à l’avance. Cela a été bien accepté par la plupart des gens et est considéré comme une mesure d’adaptation qui sera supprimée dès que la vie redeviendra «normale».
Aux États-Unis, les données disponibles montrent que les revenus d’août 2020 ont augmenté d’environ 19% par rapport à août 2019. Un bond de la demande a également été observé en Australie et au Royaume-Uni.
Les attentes futures concernant les cliniques vétérinaires varient selon les experts. Certains voient le travail à distance, même partiel, comme quelque chose qui sera mis en place et promu par les entreprises, même après la pandémie, et estiment que non seulement les visites vétérinaires seront plus fréquentes, mais que la possession d’animaux de compagnie sera plus soutenue. D’autres disent que cette augmentation d’activité ne durera pas éternellement et que dès que le vaccin sera mis au point, tout devrait revenir à la «normale».

Ross, K. As business booms, veterinarians start charging upfront. Sept 2020. https://news.vin.com/doc/?id=9805568