Approches chirurgicales pour la sialoadénectomie zygomatique chez le chien

12 April 2021 – News

La glande zygomatique est la glande salivaire la moins fréquemment impliquée dans les maladies glandulaires. Lorsqu’elles sont affectées, les signes cliniques sont variables en raison de sa localisation ventrale dans l’orbite. Dans la plupart des cas, le traitement de choix consiste à retirer la glande zygomatique.
Pour retirer cette glande, diverses techniques chirurgicales ont été décrites, comprenant toutes une approche latérale et une ostectomie de l’arcade zygomatique, qui est invasive et peut prendre du temps. Des approches transconjonctivales et transpalpébrales ont également été proposées mais les limitations évidentes pour accéder ou faire l’exérèse de grandes masses les rendent moins réputées. Cette étude a cherché à comparer trois procédures (ostectomie, approches ventrale et dorsale) pour l’ablation complète de la glande zygomatique en utilisant 20 cadavres de chiens mésocéphales.
La vue chirurgicale était meilleure avec la technique d’ostectomie, suivie de l’approche ventrale et dorsale. Dans ce dernier, l’espace pour la dissection était extrêmement limité ainsi, il était associé à un risque plus élevé de saignement (en raison de dommages incontrôlés aux vaisseaux locaux). L’ablation complète de la glande a été possible dans tous les cadavres où une ostectomie ou des techniques ventrales ont été réalisées, sans différences significatives entre les deux approches. Cependant, une exérèse complète n’était possible que dans 10% des cas où l’approche dorsale était réalisée. L’ostectomie s’est avérée être la méthode la plus invasive et la plus traumatisante, contrairement à l’approche dorsale, où seule la peau était incisée.
Bien que nous ne puissions pas extrapoler complètement ces résultats aux chiens vivants car divers facteurs périopératoires (comme le protocole anesthésique, la douleur ou les saignements) n’ont pas été pris en compte, l’approche ventrale s’est révélée être une alternative moins invasive prometteuse à l’ostectomie chez les races mésocéphaliques. L’exposition de la glande zygomatique était appropriée avec l’approche ventrale, qui permettait également l’ablation complète de la glande zygomatique sans ostectomie de l’arcade zygomatique.

Dörner, J, Oberbacher, S, Dupré, G. Comparison of three surgical approaches for zygomatic sialoadenectomy in canine cadavers. Veterinary Surgery. 2021; 1– 7. https://doi.org/10.1111/vsu.13589